Denis Legendre, agriculteur passionné !

Actualité - 15/12/2020

Denis Legendre, agriculteur passionné !

"Denis Legendre tient son exploitation depuis près de 20 ans, à Domagné, entre Rennes et Vitré. Depuis quelques temps, il a installé un poulailler mobile qui permet à ses poules de changer de lieu de villégiature régulièrement."

Denis Legendre, agriculteur passionné !

« Denis Legendre tient son exploitation depuis près de 20 ans, à Domagné, entre Rennes et Vitré. Depuis quelques temps, il a installé un poulailler mobile qui permet à ses poules de changer de lieu de villégiature régulièrement. Un bien-être pour l’animal mais aussi un moyen de dynamiser l’ensemble de sa production.

En déambulant au milieu des vergers du Mitan Cranne, avec Denis Legendre, l’agriculteur propriétaire des lieux, une drôle d’agitation attire l’œil. Plusieurs centaines de poules naviguent, picorent et grattent entre les pommiers.
Lorsque l’on s’approche en compagnie de l’agriculteur, une cinquantaine d’entre elles viennent vers nous. « Si elles viennent aussi facilement, c’est qu’elles doivent bien m’aimer quand même », lance Denis, avec le sourire, en regardant le petit peloton arriver vers lui.

Il faut dire que le propriétaire prend soin de son exploitation. Ici, les poules, les vaches, les plantes et les pommiers vivent en harmonie. Un vrai petit écosystème créé par Denis « le chef de chantier » comme il aime se surnommer. « L’idée, c’est d’avoir une approche globale du monde agricole car la complémentarité et la diversité amènent la richesse. Au centre de l’exploitation, il y a les vergers puis autour on a apporté des impulsions nouvelles pour dynamiser le milieu », relance Denis.
Alors, dans les vergers, il n’est pas rare de croiser des vaches qui pâturent pour aider à fertiliser les sols, des poules qui vont venir gratter et picorer pour réduire l’impact des insectes ou encore des abeilles qui vont s’occuper du travail en surface. Une vraie petite équipe dont le chef d’orchestre est Denis. « On travaille avec du vivant alors il faut observer et juger à quel moment il faut enlever les bovins pour faire intervenir les poules par exemple. »

Un savant mélange, aidé par un poulailler mobile. Près de 200 poules s’y nichent et Denis le déplace régulièrement dans les vergers. « Une poule ne va jamais s’éloigner très loin de son poulailler. Alors s’il était fixe, la poule travaillerait seulement sur un petit espace autour de celui-ci. Avec le mobile, je le déplace lorsque je le juge nécessaire. Cela permet à la poule de travailler partout dans les vergers », indique l’agriculteur.
Et Denis en est persuadé. Le bien-être de ses animaux entraînera la qualité de ses produits. « Cela se repère, lorsque les œufs d’une poule changent de couleurs, de formes, cela veut dire qu’il est peut-être temps de changer d’endroit pour qu’elle trouve un terrain plus à leur convenance ».

Denis pourrait rester des heures à nous parler de cet écosystème qu’il a imaginé et créé au bout de 20 ans d’exploitation mais c’est avant tout la passion qui l’anime : « J’ai le privilège de faire ce que j’aime. Mais je m’en suis donné les moyens. Je fais de l’agriculture du vivant. J’accompagne les végétaux et les animaux pour qu’ils donnent de bons produits. Car l’objectif reste d’obtenir un produit de qualité mais surtout de plaisir ». Un dernier coup d’œil sur les poules qui gambadent et Denis termine modestement : « En fait, j’essaye juste de développer ce cercle vertueux ou chaque outil à sa valeur. Et de mon côté, je suis un peu comme un facilitateur qui aide à maintenir cet effet cyclique pour avoir quelque chose d’adapté à la nature ».

(Article de Florian Puche, publié dans le journal de Vitré le 14/12/2020)